Processus de demande Citoyenneté de Sainte-Lucie


Processus de demande Citoyenneté de Sainte-Lucie


L'Office de la citoyenneté par investissement étudiera une demande de citoyenneté et le résultat pourra être soit d'accorder, de refuser ou de retarder pour motif valable, une demande de citoyenneté par investissement.
  • Le délai de traitement moyen entre la réception d'une demande et la notification du résultat est de trois (3) mois. Lorsque, dans des cas exceptionnels, il est prévu que le délai de traitement sera supérieur à trois (3) mois, l'agent autorisé sera informé de la raison du retard prévu.
  • Une demande de citoyenneté par investissement doit être soumise sous forme électronique et imprimée par un agent autorisé au nom d'un demandeur.
  • Toutes les demandes doivent être complétées en anglais.
  • Tous les documents soumis avec la demande doivent être rédigés en anglais ou une traduction authentifiée en anglais.
    • NB: Une traduction authentifiée signifie une traduction effectuée soit par un traducteur professionnel officiellement accrédité auprès d'un tribunal, une agence gouvernementale, une organisation internationale ou une institution officielle similaire, soit si elle est effectuée dans un pays où il n'y a pas de traducteurs officiels accrédités, une traduction effectuée par une entreprise dont le rôle ou l'entreprise effectue des traductions professionnelles.

Processus de demande Citoyenneté de Sainte-Lucie

  • TOUS les documents justificatifs requis doivent être joints aux demandes avant de pouvoir être traités par l'unité.
  • Toutes les demandes doivent être accompagnées des frais de traitement et de diligence raisonnable non remboursables requis pour le demandeur principal, son conjoint et les autres personnes à charge admissibles.
  • Les formulaires de demande incomplets seront retournés à l'agent autorisé.
  • Lorsqu'une demande de citoyenneté par investissement a été accordée, l'unité informe l'agent autorisé que l'investissement admissible et les frais d'administration requis doivent être payés avant que le certificat de citoyenneté puisse être accordé.
  • Lorsqu'une demande est refusée, le demandeur peut, par écrit, demander une révision par le ministre.